Jean-Pierre Rochat et son fils Cyprien Rochat avaient depuis longtemps l'envie de collaborer sur un projet permettant de concilier musique et littérature. Plusieurs directions furent explorées jusqu'à ce que l'évidence s'impose. La musique devait valoriser les textes et se fondre dans l'atmosphère que ceux-ci dégageaient.

Un lent processus de gestation du spectacle se mit alors en route où les deux artistes s'attachèrent les services du lecteur de talent qu'est Antoine Joly et du flûtiste et saxophoniste virtuose, Amin Mokdad.

Le timing du projet coïncidant parfaitement avec la sortie du livre ''L'écrivain suisse allemand'', les textes du futur spectacle seraient uniquement des extraits du livre et permettraient ainsi de promouvoir le récit au niveau national et au-delà du monde de la littérature. Le projet étant arrivé au terme de son développement, deux représentations régionales furent données, l'une à ''La Voirie'' de Bienne et l'autre au ''Café du Soleil'' de Saignelégier. Ces deux représentations furent l'occasion de tester le spectacle en situation réelle et de produire, dans le cas de ''La Voirie'', un DVD promotionnel, la représentation ayant été filmée et enregistrée.